L'historique du Shiatsu


Au début du XXe siècle, le Japonais Tokujiro Namikoshi (1905-2000) a été à l'origine de la création du shiatsu moderne. Sa technique a commencé à prendre forme lorsqu'il n'avait que 7 ans et qu'il tentait de soulager les malaises de sa mère souffrant de polyarthrite rhumatoïde. Il a constaté qu'elle se sentait mieux lorsqu'il usait de pression avec ses pouces au lieu d'effleurement et de massage. Ses maux ont finalement disparu et elle a vécu en très bonne santé jusqu'à l'âge de 88 ans. Namikoshi a mis l'accent sur la physiologie et l'anatomie et a délaissé la fonction des méridiens, pour rendre le shiatsu plus accessible au mode de pensée occidental.

Quelques années plus tard, Shizuto Masunaga, réintroduisit les principes de base de la Médecine traditionnelle chinoise (Cinq Éléments, Yin et Yang, méridiens, etc.). On retrouve donc aujourd'hui 2 écoles de pensée principales, le Shiatsu de Namikoshi Sensei où le praticien n'utilise incidemment que ses doigts et ses paumes, et le Zen-Shiatsu de Shizuto Masunaga Sensei, plus basé sur la médecine chinoise et le ressenti.

En 1955, le ministère japonais de la Santé a reconnu officiellement le shiatsu comme médecine à part entière.

Le Shiatsu n'est pas identifié par la législation française, ni par celles de la plupart des  pays européens. Compte tenu des lois et règlements en vigueur dans ces pays, des démarches coordonnées entre les fédérations européennes sont en cours afin que sa pratique soit autorisée comme une discipline énergétique naturelle et holistique basée sur les pressions des doigts et des paumes des mains, en vue de maintenir et/ou d'améliorer le bien-être et le confort des personnes.

En mai 1997, l'Union européenne le mentionnait comme l'une des 8 méthodes de médecine complémentaire reconnues dans ses 15 États membres.

Le rapport Lannoye/Collins, ratifié par le Parlement Européen du 29 mai 1997, proposait le Shiatsu comme "une médecine non conventionnelle digne d'intérêt". Toutefois les pays n'ont pas adopté cette vision des choses, inspirée par la situation légale Japonaise, qui délivre des diplômes d'État pour la pratique du Shiatsu. Un nombre croissant de députés, serait favorable à la reconnaissance d'une application non médicale du Shiatsu.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

INFO: Où apprendre la pratique du Shiatsu ?


Désireux ou désireuse de pratiquer le Shiatsu ?

Energie Shiatsu , une école de Shiatsu traditionnel existe à YUTZ.
  ENERGIE SHIATSU
      Luc HOFF

  energieshiatsu@hotmail.fr
           
            06 32 83 47 41

Les méridiens



Copyright © EnergiZen 2011-2018. Tous droits réservés.energizen@energizen.fr